histoire montesson
histoire de montesson

Association

loi 1901

n° 078 3012115

au journal officiel

 

Nos publications

"Accueil" "Montesson en direct"

Demain, la Plaine : Chemin de fer électrique et urbanisation

D’après « Paris au Grand Air par la création d’un boulevard et d’un chemin de fer électrique de Paris à la Forêt de Saint Germain ». Brochure éditée en 1914. Citations en italique.

Construire des logements sociaux
« A Paris la densité de population est excessive et dangereuse ; le mauvais air est source de maladies ; la cherté des terrains et des loyers entraîne une surpopulation des classes laborieuses dans des taudis étroits et insalubres.
Il est nécessaire de donner aux Parisiens la possibilité de vivre dans des habitations à bon marché (HBM) hygiéniques, au grand air, reliées au centre par un moyen de transports très rapide et économique. Le meilleur choix ne peut être  que vers la forêt de Saint Germain dans le prolongement de l’avenue des Champs Elysées… ».

Un chemin de fer électrique (le métro hors les murs)
Départ Porte Maillot, où la correspondance se fait avec le Métropolitain.
D’abord souterrain, le chemin de fer sort de terre à La Défense et se poursuit en droite ligne jusqu’au Mesnil (en rasant au passage un des bâtiments de Théophile Roussel que les ingénieurs n’ont pas dû repérer sur la carte…), soit 14 km, parcourus en 20 minutes, « les moteurs électriques ont été étudiés pour garantir une grande puissance et une vitesse maxima en toute sécurité  ».
Trois stations dans Neuilly, trois à Puteaux, deux à Nanterre, deux à Carrières, deux à Montesson: la Plaine et La Borde, et terminus au Mesnil- La Forêt.
Les trains circulent à partir de 5 h du matin : service ouvrier de 5 à 7, service normal de 7 h à minuit, service des théâtres de minuit à 2 h, service spécial les dimanches et fêtes. Un train toutes les 20 minutes, trains supplémentaires toutes les 10 minutes aux heures de pointe.
Exemple de tarif, Porte Maillot-La Borde : 0,70 centimes aller-retour en seconde classe :
« Une dépense encore réduite par la création de cartes d’abonnement, et plus que largement compensée par la jouissance d’une habitation salubre dans une région saine et par des économies sur le coût du logement : un loyer de 600 F à Paris n’en coûtera que 400 à Montesson ; le prix du terrain à construire ne dépassera pas 20 F le m2, alors que dans la périphérie de Paris il atteint déjà 117 F en moyenne ».

montesson histoire

 

 

 

 

 

 

Schéma trajet projet plaine

Une urbanisation bien pensée : les infrastructures précèdent les logements
A partir de La Défense, un boulevard rectiligne  de 40m de large comporte de part et d’autre de la voie ferrée des axes de circulation séparés pour cyclistes, voitures hippomobiles et automobiles, et de larges trottoirs pour les piétons. De plus, une bande de 5 m de large est réservée de chaque côté pour « ménager la perspective, dans un but d’esthétique » : Soit une « Voie Triomphale », c’est ainsi qu’on l’appelle, de 50 m de large sur une douzaine de km.

 

 

 

 

 

 

 

Projet de la « Voie Triomphale » 1916

montesson histoire

« Ensuite, il sera procédé à l’étude et à la réalisation des cités modernes à créer », en contraste avec les maisons rurales des villages de maraîchers.
On prévoit pour commencer une moyenne de 4000 voyageurs par jour sur le trajet Mesnil-Carrières, et 3 fois plus entre Nanterre et la Porte Maillot. L’urbanisation de la Borde vient tout juste de démarrer  avec le lancement en 1908 d’un lotissement pavillonnaire sur 490 parcelles (150 habitants en 1911). La plaine maraîchère constitue une réserve foncière pour les Parisiens avides de grand air, ouvriers, employés, classes moyennes, les coteaux du Mesnil étant dévolus à une population plus aisée.

Une utopie…
Le devis définitif évalué à 40 000 000 de F d’avant guerre, est approuvé en mai 1913, pour ouverture du tronçon Paris-Nanterre en 1916. L’acquisition des terrains agricoles au prix de 2 F le m2 commence en décembre. Le conseil municipal  applaudit…
Mais la guerre de 14-18 et la déroute financière qui s’ensuit ruinent ce beau projet qui n’était que le 1er d’une longue liste d’utopies pour le devenir de notre Plaine…

 

Bienvenue sur notre site

 

 

Haut de page

Copyright 2012, Mémoire et Histoire de Montesson

création Patrick Mallet