histoire montesson
histoire de montesson

Association

loi 1901

n° 078 3012115

au journal officiel

 

 

 

Nos publications

"Accueil" "Montesson en direct"

31 juillet 1914, Vive les vacances !!!

Une année bien récompensée puisque j’ai obtenu mon certificat d’études et j’attends avec impatience la distribution des prix un prochain dimanche du mois d’août à la salle des fêtes en présence de Monsieur le maire, de Monsieur le député et de toutes les familles.

montesson histoire

À gauche l’école des filles, derrière le préau les classes des garçons.

Depuis un an, nous les filles nous avons notre école, elle est située juste derrière la mairie. Les classes des garçons, elles, sont restées au rez-de-chaussée de la mairie.  Mon petit frère va à l’école enfantine construite place de la Mairie face à la salle des fêtes.

Nous mangeons à la cantine pendant les 2 heures de coupure, entre 11 h et 13 h. on est peu nombreux à en profiter car beaucoup rentrent déjeuner chez eux.

La classe du matin commence à 8 h toujours par 5 minutes d’examen des mains, du visage et du cou, des cheveux, d’ailleurs coupés ras pour les petits garçons, et de l’état de propreté des vêtements.

Nous portons tous une blouse ainsi que le maître, ça cache nos vêtements et nous sommes tous pareils. Nous ouvrons le « cahier du jour… ».

Les enfants écrivaient beaucoup et les dictées-questions, les rédactions, les problèmes sans compter les exercices d’écriture, les devoirs de sciences, de géographie ou de grammaire, et la « pensée » quotidienne à valeur moralisatrice couvraient de nombreuses pages.

Lorsqu’on a bien travaillé, la maîtresse nous donne des bons points, des billets de satisfaction mais elle peut aussi les reprendre pour mauvais travailler ou bavardage.

À 16 h, la cloche nous libère.
La semaine scolaire est de 5 jours, coupée par le jeudi et le dimanche. Les jours de congé, peu nombreux, sont au nombre de 5 : Noël, jour de l’An, Toussaint et jour des morts et lundi de Pentecôte. Les vacances d’été durent les 2 mois : août et septembre. La rentrée est le 1er octobre.
Les programmes doivent assurer les savoirs dits fondamentaux : instruction morale et civique, lecture et écriture, langue et éléments de littérature française, histoire et géographie, particulièrement celles de la France, éléments de sciences avec leurs applications à l’agriculture, à l’hygiène, aux arts industriels. Les enfants sont en outre initiés au dessin, au chant, aux travaux manuels et à la gymnastique avec pour ces 2 matières des contenus spécifiques aux garçons et aux filles. À travers toutes ces activités, il est évident que l’école est l’agent transmetteur des idées de  l’époque : hygiène, tolérance, laïcité, sens patriotique…
Le Certificat d’études est le couronnement des études primaires obtenu vers l’âge de 12 ans pour la plupart mais il n’est pas accessible à tous. C’est ensuite le début de la vie active : à Montesson, c’est le travail des champs qui attend les enfants.
Pour notre petite écolière ce sera une grande déception, il n’y aura pas de distribution de prix en cette année 1914, la guerre éclate 3 jours plus tard.

 

Bienvenue sur notre site

 

 

 

Haut de page

Copyright 2014, Mémoire et Histoire de Montesson

création Patrick Mallet